Passion platonique entre deux êtres, Malgré tout présente une relation particulière, toute en tendresse et en poésie : Ana, maire fraîchement en retraite, mariée, maman, une femme forte qui sait ce qu’elle veut et Zeno, célibataire endurci et libraire proche de la retraite se connaissent depuis des dizaines d’années. Ils se croisent et se recroisent au grès de leur vie, nouant une relation d’amour délicate et impossible.

Histoire qui commence par la fin, ce récit comme monté à l’envers noue le cœur (dans le bon sens du terme) et est servi par les sublimes dessins de son auteur, où les traits fins et les couleurs douces mettent l’accent sur une chronique émouvante et touchante.

Un roman graphique qui se déguste comme un chocolat bien chaud avec des marshmallows.

Prix Albert Uderzo du meilleur album de bande dessinée de l'année 2021.

Noemí Taboada, jeune mondaine des années 50, se retrouve au fin fond de la campagne mexicaine après avoir reçu d’inquiétantes lettres de la part de sa cousine, récemment mariée à un homme d’origine britannique et recluse depuis dans la demeure familiale de son époux. Dès son arrivée dans la belle-famille de sa cousine Catalina, Noemí sent que quelque chose cloche avec cet endroit : le lieu est vieux, insalubre et presque glauque dans son silence poisseux et les habitants sont plus qu’énigmatiques et, pour certains, franchement désagréables. Ne parvenant pas à avoir un tête-à-tête avec Catalina pour tirer enfin au clair cette histoire, elle se rapproche du beau-frère de sa cousine, un jeune homme doux et un brin diaphane qui va lui laisser entr’apercevoir la vérité familiale.

Gothique dans le plus pur sens du terme, avec son ambiance à couper au couteau et ses personnages mystérieux, Mexican Gothic est une belle découverte d’une autrice encore inconnue en France mais qui a déjà sa place outre-Atlantique où elle a remporté le prestigieux Bram Stoker Award et le prix Locus du meilleur roman.

 

Comment résister à un Paris de la Belle Époque où évoluent humains, gnomes et autres fées ? Ici, le pays des dragons, ogres et autres bêbêtes imaginaires ou mythologiques existe et il est bien présent dans le quotidien des Parisiens. Découvrez Ambremer, la capitale de l’Outremonde, accessible en quelques stations de métro !

On suit Griffont, mage parisien et personnage truculent, dans des aventures qui mêleront les différents mondes, renouant avec un ancien amour, et interpellant jusqu’à la reine des fées, suprême parmi les suprêmes. Pierre Pevel parvient à installer une intrigue très cohérente sur fond de roman d’aventure magique, opérant un mélange d’ambiances intéressant et divertissant.

Rocambolesque, inventif, intriguant et surtout très bien écrit, cette saga est une merveille et un bel hommage à Gaston Leroux, Maurice Leblanc et Jules Verne.

Lire du Pierre Pevel, c’est toujours une bonne idée, n’hésitez pas à vous intéresser aux autres sagas de l’auteur, notamment Les lames du cardinal, une trilogie de romans de capes et d’épées où des soldats sous les ordres de Richelieu pourchassent des dragons qui tentent de s’emparer de la Couronne du royaume de France. 

BruissementFeuilles   Dans une petite ville australienne, Miki, dix-sept ans, vit coupée du monde avec son frère. Lorsqu'elle fait la connaissance de Leon, qui partage sa passion pour la nature, un monde nouveau s'ouvre à elle. Leurs promenades en forêt seront une révélation pour Miki et lui permet de trouver le courage de s’émanciper.

   Aux côtés de Miki et Leon, le garde forestier de l'inoubliable Mémoire des embruns, Karen Viggers nous fait pénétrer au coeur des forêts d'eucalyptus et des majestueuses montagnes de Tasmanie, et signe une ode vibrante à la nature et à son pouvoir de guérison.
 « Miki adorait les arbres et les oiseaux mais, ce qu'elle préférait le plus au monde était invisible : c'était ce qu'elle ressentait dans la forêt. L'odeur du bush après la pluie. Le craquement de l'écorce. Le grincement des branches. L'impression de quiétude et d'intemporalité, la croissance et le renouveau. L'aura des arbres. Le sentiment que tout est connecté. A sa place. Elle aurait pu rester là toute la journée, à respirer en rythme avec l'arbre, à inspirer la vie qu'il insufflait».


   Avec ce grand roman, Karen Viggers rend hommage aux beautés naturelles de l'Australie, et nous livre une belle histoire d'amitié et de solidarité.