Cora, jeune esclave vit dans la Géorgie d’avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère alors qu’elle n’avait que 10 ans, elle survit dans cet univers impitoyable qu’est la plantation de coton des Randall. Mabel, sa mère, a fui, elle n’a jamais été capturée. Pour tous, Mabel est celle qui a réussi à s’enfuir  ce qui confère à Cora une réputation de « porter chance ». Cora n’en a que faire trop affairée à  rester en vie, chaque jour étant un combat. Jusqu’au jour au Caesar, esclave depuis peu dans cette plantation, lui propose de s’enfuir, alors Cora fuit, malgré le péril que cela représente. Elle fuit vers les états libres du nord. Nous la suivons sur ces routes, ces chemins de tous les dangers de la Caroline du Sud  à L’Indiana en passant par le Tennessee. Pourchassée, traquée elle fera tout pour conquérir sa liberté et sera aidée par ce réseau clandestin d’aide aux esclaves imagé, dans ce récit, par cette voie de chemin de fer souterraine.

 

Colson Whiteahead a enquêté plus de 16 ans et s’est inspiré de récits d’esclaves pour élaborer ce texte. Il a attendu aussi sa maturité d’écrivain pour nous le rendre si poignant et si juste. Ce récit est une réflexion sur l’histoire de  la naissance de cette Amérique : « Des corps volés qui travaillaient sur une terre volée » L’Underground railroad pourrait être un train qui circule encore.

 

Underground Railroad , Colson Whitehead

Albin Michel, ISBN 978-2226393197 22,90 €

 

Underground railroad 199x300

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.